ArtéNîmes

Exposition de sanguines par Anne-Maria-Garcia

Avec trente-trois panneaux, cinq modules et une trentaine de sanguines (tableaux peints avec un minéral rouge par Anne-Maria-Garcia), cette expositions retrace le destin hors du commun de ces guérilleros espagnols, qui malgré les abandons et les multiples trahisons, ont choisi le refus de l'occupation nazie et préféré résister.

Anne-Maria-Garcia est née à Carcassonne en 1948 et a fait des études de philosophie à Toulouse. En 1975, elle est partie vivre à Angers et est devenue enseignante, tout en suivant des cours du soir à l'école des Beaux-arts. Dans les années 80, elle s'est installée à Bouillargues, a continué à fréquenter les ateliers et a poursuivi ses études artistiques à l'université Vauban. Elle a terminé sa carrière comme conseiller pédagogique en arts plastiques et expose ses travaux régulièrement.

L'amicale des Anciens guérilleros espagnols, a pour objecti principal de sauvegarder la mémoire des combattants espagnols qui ont lutté contre l'occupant nazi et participé à la Libération de la France.

Image 1

  • Anne-Marie Garcia et son époux devant une sanguine.

"Cette exposition est montée à partir de documents d'époque authentiques, d'archives, des témoignages de guérilleros, parmi lesquels celui de mon beau-père dont le nom de guerre, en 1936, était Villacompa, que j'ai dessiné et exposé" témoigne Anne-Maria-Garcia.

Capture 2

L'exposition s'articule autour de 5 modules :

  • L'Espagne avant la guerre civile

- Guerre d'Espagne (1936-1939)

- Les Brigades Internationales

  • La Retirada

-La retraite et l'exil

-Les camps

  • Les espagnols dans la campagne de France

- Dans l'armée française, les C.T.E et G.T.E

- Les Guérilleros dans la Résistance française

  • La 3éme Division Gard-Lozère-Ardèche

-Les Guérilleros dans le Gard

  • La Reconquista

-L'après franquisme, le devoir de mémoire.

 

 

×